RANDO Retour Accueil Retour Menu Rando

 

Cerces

 

Le Grand Galibier (3228m)

par le couloir Termier

Fait le 24/08/2015

 

Carto: 3535OT Névache/Mt Thabord/Cols du Galibier et du Lautaret

Difficultés: couloir exposé, pas d'escalade facile.

Dénivelé positif: 800 m

Dénivelé négatif : -1400 m

Durée: 6h (sans la connexion entre les deux parking)


Au départ de l'arête du Galibier : Petit Galibier, pointe de la Tête Noire et Grand Galibier.

 

Le départ depuis le col du Galibier permet de faire l'itinéraire le plus court et le plus sauvage pour atteindre le sommet du Grand Galibier. Il divise par deux le dénivelé par rapport aux itinéraires partant de Plan Lachat au nord ou du Pont de l'Alpe au sud qui sont les deux départs classiques pour le sommet. Ces deux itinéraires ont bien sûr leurs intérêts notamment l'arrivée magnifique au col de la Ponsonnière. C'est pourquoi l'itinéraire proposé démarre du col du Galibier pour passer les difficultés à la montée et finit à Plan Lachat avec une descente plus cool. Le retour au point de départ se fera par une voiture laissée à Plan Lachat à l'aller ou en stop (beaucoup de voitures circulent sur cette route en été). Les difficultés se concentrent dans le couloir Termier raide et exposé mais sans difficulté technique et dans les derniers mètres avant le sommet avec quelques pas d'escalade facile (cotation 2/3) et un court passage aérien. L'arrivée sur le sommet confortable est magnifique. Ce sommet bien individualisé offre une vue panoramique sur les Ecrins au sud et la Vanoise au nord. Privilégiez un parcours en fin d'été pour éviter des névés qui pourraîent être problématiques.


Le trait discontinu indique le passage pénible qui semble raccourcir l'itinéraire, mais non.


Matériel : Matériel de randonnée, corde éventuelle dans le couloir Termier pour les moins expérimentés à ce type d'itinéraire alpin.

En voiture : garez-vous au col du Galibier (2645 m).

Itinéraire : attaquez directement la crête du Galibier qui part du col vers l'est. Vous pouvez emprunter la crête sans difficulté (en évitant quelques ressauts) ou bien la petite sente qui traverses les pentes nord. L'absence de végétation et les pentes planes tout juste entaillées par cette sente rendent cette partie très belle et exotique. On se croirait sur une autre planète. Vous passez le Petit Galibier (2765 m, un parpaing marque le sommet) puis la Pointe de la Tête Noire (2842m) pour arriver au col de Clot Julien (2783 m).

Pour rejoindre le couloir Termier (sous le col Termier) depuis le col de Clot Julien, il pourrait paraître plus rapide de rester à la même altitude en passant au-dessus de barres rocheuses bien visibles sur la carte IGN. Mais cette option passe par des pierriers extrêmement pénibles et instables, sans grand intérêt (certains topos sur internet conseillent, à tort, cette option). Il est bien plus efficace, sans sacrifier au caractère sauvage de cette partie, de redescendre jusqu'à 2600m pour passer sous ces barres rocheuses.

Rejoignez à vue le couloir Termier à droite (au sud) des falaises d'escalade. Au pied de celui-ci, remontez quelques mètres sur un pierrier pour trouver un passage évident (fléché) pour mettre pied sur le rocher en rive gauche. Il est apparemment possible de continuer tout droit dans la pierrier (pas testé). Continuez à remonter le couloir par un système de petites vires très exposées mais sans difficulté. La sortie du couloir est protégée par un petit pas d'escalade facile (3).

Au col Termier, rejoignez les rochers en rive gauche du vallon qui descend du sommet. Il est possible mais moins intéressant de passer dans le pierrier en fond de vallon. Une fois sur ces rochers, suivez le marquage. Quelques mètres sous le sommet, passez de petits pas d'escalade (2/3) très agréables et une large vire exposée. Du sommet, vous aurez une belle vue sur l'itinéraire parcouru sur la crête du Galibier et, bien sûr, sur les nombreux sommets alentour.


A 50m du sommet, vue sur la montée avec derrière le sommet est du grand Galibier

Retour :  A la descente, empruntez le même itinéraire par les rochers ou par le fond de vallon jusqu'au petit lac Termier. Puis suivez le sentier bien marqué jusqu'au col de la Ponsonnière (2613 m). Au col, partez vers le nord, direction Plan Lachat via les Mottets. Le retour au col du Galibier se fait, en stop, sans difficulté pendant la saison estivale.

 

 Quelques photos:



Le pierrier entre le col de Clot Julien et le col Termier.

Le couloir Termier avec à gauche les voies d'escalade. La flèche indique le départ de la montée au col Termier.

 



Sur les rochers rive gauche du vallon issu du sommet. Derrière le Roc Termier. Le  vallon de la Ponsonnière vu du col du même nom.
 

Vue sur les Ecrins depuis le sommet, Au premier plan, l'arête du Galibier.
  Retour Accueil Retour Menu Rando